Pourquoi sommes nous si heureux pendant les vacances ?

Tout comme moi, vous vous êtes sans doute posé cette question.

Bien sûr, il y a le farniente, la découverte de nouveaux lieux, un peu de sport parfois, la baignade, la marche dans des paysages somptueux... Le temps du plaisir en quelques sortes.

Et puis, il y a cette sensation que le temps prend son temps, pas d'horlogue, pas d'heure, juste le rythme du soleil.

Et voici que sonne le glas : Bientôt la rentrée !

Le ventre se noue, la fatigue et le stress s'installent déjà, rien que d'y penser... Bref, "Pas envie".

Pourquoi en serait-il autrement que pendant les congés ? Prendre du temps, c'est à dire prendre conscience du temps. Prendre conscience des gestes que je fais, des tâches que j'accomplis, ne pas se projeter dans le futur avec crainte, ni dans le passé en ruminant... Vivre au présent, avec joie, avec bonheur.

Parce qu'il y a une évidence, un fait incontestable :

Le seul moment où je suis vivant(e), c'est le Présent. Hier est fini et Demain n'existe pas encore.

Pas si facile ? peut-être... Cela nécessite, un apprentissage c'est certain !

Mais quel bonheur en résulte. Une sensation d'avoir plus de temps, que les secondes s'allongent, que le "Présent prend son temps", qu'il y a de la place dans cet espace, pour accomplir ce qu'il y a à accomplir, de prendre du recul...

Bien vivre dans son corps, être conscient à chaque instant de la vivance de son corps, des sensations qui sont là, toujours... permet de vivre au présent... fortement, avec en plus l'impression d'être "posé", en équilibre.

C'est aussi ça la Sophrologique Caycédienne...

N'hésitez pas à m'envoyer vos expériences de votre vécu du temps, que vous connaissiez ou non la Sophrologie Caycédienne.

Et parce que c'est la rentrée, je rappelle à "mes élèves"  que les cours de sophro vont bientôt reprendre....  et que si vous avez des doutes sur les dates, mon courriel ou mon téléphone est à votre disposition. Et pour les autres : La rentrée est aussi un bon moment pour découvrir la Sophrologie Caycédienne,  en individuel ou en groupe.

A bientôt

Frédérique

31_JUILLET_2008